Home Bibliographie

Bibliographie

Phaéton à brins rouges – Photo Jean Kape

La base de données bibliographiques de la Société d’Ornithologie de Polynésie contient entre 400 à 600 références.
Il s’agit principalement de livres, de revues, de rapports d’étude et d’articles scientifiques. Nous avons concentré nos recherches sur les documents qui traitent de l’avifaune de Polynésie française et du Pacifique. D’autres publications référencées concernent plus spécialement la conservation. Passez nous voir pour consulter notre fonds documentaire! N’hésitez pas à nous suggérer l’existence d’une référence intéressante qui nous aurait échappé.

Te Ara Moana – Le chemin de l’océan

Le Guide des Aires marines éducatives de Polynésie française. De Manon Sanguinet et Frédéric Torrente
https://fr.calameo.com/tahitimagazines/read/005391283a7fa52c9c63c
1ère partie : TE MOANA – L’océan polynésien
2ème partie : TE RA’I – Le milieu céleste (chapitre 2 consacré aux oiseaux)
3ème partie : TE FENUA – Le milieu terrestre
4ème partie : I TE PAE TAI – Lagons, récifs & passes


Manu narratives of Polynesia: a comparative study of birds in 300 traditional Polynesian stories

Richter-Gravier, R. (2019). Manu narratives of Polynesia: a comparative study of birds in 300 traditional Polynesian stories (Thesis, Doctor of Philosophy). University of Otago. Retrieved from http://hdl.handle.net/10523/9739
Permanent link to OUR Archive version: http://hdl.handle.net/10523/9739
Et sur le portail HAL de l’UPF : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02346314

Dans les sociétés polynésiennes traditionnelles, les oiseaux séduisaient l’imagination. Ils inspiraient l’homme par leurs chants, leurs couleurs et leur vol, notamment du fait de l’absence de grands mammifères en Polynésie. Les manu (« oiseaux » dans la plupart des langues polynésiennes) remplissaient aussi une fonction symbolique très forte. Cette thèse propose une étude comparative du rôle des oiseaux dans les récits traditionnels polynésiens, et cherche à établir des similitudes entre des histoires appartenant à des régions différentes de Polynésie. Elle vise à montrer, par l’analyse de ces textes, la richesse du rapport spirituel, matériel et émotionnel entre l’homme et l’oiseau dans les sociétés polynésiennes traditionnelles.
Cette thèse rassemble un corpus de 300 récits polynésiens comportant des oiseaux. Ceux-ci ont été pour la plupart recueillis et publiés aux XIXe et XXe siècles par des voyageurs, des fonctionnaires, des ethnologues, des missionnaires, des anthropologues et des linguistes. Tous ces textes ont été résumés, et sont accompagnés d’une analyse de leurs thèmes et motifs. Le cadre géographique de cette étude est la grande Polynésie, c’est-à-dire l’ensemble des îles du « Triangle polynésien » et les « Exclaves polynésiennes ». Néanmoins, quelques récits provenant d’autres régions d’Océanie ont également été inclus.
Comme le révèle l’analyse des textes, les oiseaux jouent dans les récits polynésiens des rôles très différents. Ainsi, certains récits sont purement et simplement des « fables animalières », sans personnages humains, qui expliquent l’origine des caractéristiques physiques, vocales et comportementales d’une espèce d’oiseau donnée. Mais les oiseaux figurent aussi dans certaines histoires relatives à l’origine du monde et de l’humanité, et ils apparaissent dans une multitude de traditions comme porteurs de messages envoyés par une divinité pour avertir ou conseiller les hommes. Dans de nombreux récits, ils font aussi fonction de gardiens et de protecteurs, ou sont des animaux de compagnie très chers à leurs maîtres, ou bien, au contraire, des monstres géants mangeurs d’homme.
En conclusion, les oiseaux ne sont pas confinés aux fables animalières : ils peuvent figurer dans tout type de récit polynésien. Les manu stimulaient l’imagination des Polynésiens d’une telle manière que toutes leurs traditions pouvaient inclure des créatures ailées comme acteurs du récit.


Les oiseaux du vent, les gens du vent
Les oiseaux frégates et les Polynésiens

Auteur : Solange Petit-Skinner
Langue : Français
Format : 135 x 215 cm
ISBN : 978-2-296-99084-5 • septembre 2012 • 202 pages
Éditeur : L’Harmattan
Les oiseaux frégates, encore mystérieux, sont très vénérés à Nauru, comme dans de nombreuses îles du Pacifique, car ils appartiennent au monde surnaturel. Ils créent le lien entre le monde visible et le monde invisible. C’est par eux que l’on communique avec les esprits. Cette admiration extraordinaire portée aux frégates par les Polynésiens vient d’une ressemblance entre eux. Comme eux, ils aiment les défis, le risque et la liberté…


Les guides de la flore de Polynésie

Téléchargez les différents guides de la flore de Polynésie ICI sur le site de la DIREN

Nouveauté – Le guide de reconnaissance des arbres, arbustes et arbrisseaux indigènes de Polynésie française de Ravahere TAPUTUARAI


Birds of Eastern Polynesia

Jean-Claude Thibault & Alice Cibois
Published by Lynx Edicions
Look inside : http://www.lynxeds.com/product/birds-eastern-polynesia
ID: MON0035
ISBN-13: 978-84-16728-05-3
Language: English
Format: 23 x 16 cm, Hardback
Pages: 440
Publication date: July 2017
142 distribution maps, c.200 colour illustrations and c.70 figures.

Le livre traite les 241 espèces, y compris les oiseaux éteints, jamais enregistrés dans les îles de la Ligne, les îles Cook, les îles des Australes, de la Société, des Marquises, des Tuamotu et Gambier, le Groupe Pitcairn et le groupe oriental. Leur répartition sur les 151 îles de la région est détaillée en 142 cartes. Les données pour chaque espèce incluent la systématique, une analyse morphométrique ou génétique détaillée lorsqu’elle est disponible, ainsi que des données sur la répartition, la taille et les tendances de la population, l’habitat et la reproduction. Toutes les espèces enregistrées dans la Polynésie de l’Est sont illustrées en couleur, à l’exception de celles connues uniquement par des restes osseux.
Les oiseaux de la Polynésie de l’Est” représente une synthèse ornithologique originale et nécessaire de toute la littérature disponible sur les oiseaux polynésiens de l’Est, y compris de nombreux rapports difficiles à trouver, ainsi que des données non publiées provenant d’ornithologues et de biologistes locaux. Il contient également de nouvelles données recueillies par les auteurs lors de nombreuses missions dans la Polynésie orientale et lors de visites dans les collections de musées. Ce travail présente un aperçu complet de cette vaste région océanique pour toute personne intéressée par la biologie, la biogéographie et la conservation des oiseaux des îles du Pacifique.

Pages: 1 2