Home Deux chiens à la conquête du cœur des Polynésiens !

Deux chiens à la conquête du cœur des Polynésiens !

Deux chiens à la conquête du cœur des Polynésiens !

Dora, un chien détecteur de rat qualifié et entrainé, vient d’arriver sur Ua Huka pour protéger l’île et ses oiseaux endémiques !

 

Rappel des objectifs du projet     

 Ua Huka est la dernière île habitée des Marquises encore indemne de rat noir. L’arrivée de ce dernier signifierait à coup sûr l’extinction du pihiti ou Lori ultramarin et du pati’oti’o ou Monarque Iphis, deux espèces endémiques présentes désormais uniquement sur cette île.

Afin de protéger cette île durablement, un plan de biosécurité a été établi en 2013 en accord avec les communes et le Pays et des chiens ont été spécialement entrainés pour cela par Guus Knopers, un dresseur reconnu mondialement .

Dora et Wisky, les deux chiens dressés par Guus sont arrivés ensemble sur Ua Huka le 23 août 2015. Leur voyage en fret s’est bien passé et ils ont été, tout comme à l’aéroport de Faaa, encore une fois accueillis à la polynésienne à Ua Huka !

 

Dora et Wisky en transit a Nuku Hiva    Dora en transit

 

C’est l’intrépide Dora qui reste sur Ua Huka !

 La volonté permanente de Dora de trouver les rats a convaincu les gardiens de l’île qu’elle sera très efficace en cas d’arrivée du rat noir dans un colis.

Elle a été prise en main par une équipe de choc : Hinapootu Sulpice qui pourra être remplacée par son père, Robert Sulpice, ou par Franck  Borel car tous trois ont été formés au travail avec un chien détecteur de rat.

 

Equipe au chenil(red)

L’équipe devant la maison de Dora, tout juste terminée

 Un planning très chargé

Florida Brown, la présidente de l’association Vai ku’a i te manu o Ua Huka, la commune, le Service du Développement Rural et le Service de l’Équipement travaillent main dans la main depuis le début de l’opération et les écoles jouent le jeu elles aussi !

Des panneaux ont été inaugurés sur les quais et à l’aéroport. Ils incluent les dessins gagnants du concours organisé en juin dernier avec le maitre d’école de l’île, Ken Taaviri.

 

Les enfants gagnants du concours de dessins(red)

Les enfants gagnants du concours de dessin

Mardi 25 août, le panneau biosécurité  a été inauguré à l’aéroport avec 15 usagers enthousiastes et Dora a fait une démonstration de ses talents en trouvant un rat polynésien caché dans un arbre par les soins de son dresseur, Guus Knopers.
Inauguration du panneau_ aeroport Ua Huka(red)

Jeudi 27 août au soir, une réunion d’information sur Vaipaee a permis de discuter du projet devant 28 habitants de l’ile qui s’étaient déplacés et aussi de montrer les talents de Dora.
Demonstration- Vaipaee

Vendredi 28 août au matin, les enfants de l’école de Vaipaee se sont déplacés sur les quais pour inaugurer le panneau et assister à une démonstration de sécurité vis-à-vis du raticide posé sur les quais ainsi que des talents de recherche de Dora.
Inauguration- Vaipaee-avec enfants

Dimanche 30 août à 10h, ce sont les habitants de Hane et de Hokatu qui étaient conviés à une démonstration des chiens biosécurité et une trentaine d’entre eux (surtout des enfants !) étaient présents.

Il y a un rat

Il y a un rat ?

Lundi 31 août au matin, l’école et le Centre de Jeunes Adolescents de Hane ont inauguré le panneau sur les quais et assisté aux démonstrations de Dora et de Hinapootu, sa gardienne.

Inauguration panneau-Hane2(red)

Caroline Blanvillain donne toutes les explications

Eleves du cours moyen de Hane(red)   Eleves en petite section de Hane(red)

Elèves du cours moyen et de la petite section de Hane. Aussi choux que les toutous !

 

Et tous les jours, entrainements, récompenses et nombreux câlins bien sûr !

 Chasse au rat polynesien-Hane1(red)   Dora et sa recompense

Après l’effort, la récompense !

 

Premières sorties officielles

Le programme (chargé) continue sur l’île : ce dimanche 6 septembre, c’est l’arrivée de l’Aranui sur les quais de Vaipaee et le premier travail officiel de Dora sur l’île !

Dimanche 13 septembre, Hinapootu Sulpice ira présenter les talents de Dora aux habitants de Hane juste après la messe et dimanche 20 septembre, ce sont ceux de Hokatu qui auront droit à cette démonstration, sous la houlette de Florida Brown, présidente de l’association Vai ku’a i te manu o Ua Huka qui va reprendre le travail de la SOP sur l’île via l’association locale créée spécialement sur l’île pour trouver les 650.000 XPF nécessaires chaque année à la biosécurisation de l’île.

Que représentent ces 650.000 XPF par an face aux destructions que cause le rat noir sur les îles (50 % de la récolte en moyenne par an en coprah – soit une perte de 14 millions par an pour les copraculteurs de Ua Huka !), à la perte d’oiseaux, patrimoine de l’humanité que sont le pihiti et le pati’oti’o et à la perte d’une vie humaine ?

 

Pour la petite histoire

Une des classes de Hane a décidé d’adhérer à l’association Vaiku’a i te manu Ua Huka cette année et va donc apporter 20 membres de plus à cette jeune association qui en compte déjà 11, tous impliqués dans la protection du patrimoine naturel de l’île.

Tous les membres association Vaikua(red)

L’association Vaiku’a i te manu Ua Huka au complet ! Bravo les enfants !

Cette mission, très positive, a permis de sensibiliser la population et de faire des chiens biosécurité les mascottes de l’île ! Souhaitons leur bon courage !

L’équipe s’est rendue ensuite à Rimatara pour présenter Wisky à sa nouvelle famille élargie de l’île. Les adieux sont difficiles entre cet adorable toutou et ses amis de Ua Huka…
 

Des calins pour Wisky(red)    Bain de foule pour Wisky(red)

 

Remerciements

La SOP tient à remercier tous les financeurs de ce programme : l’État français, la DIREN, les Communes de Rimatara et de Ua Huka, BirdLife International via la Fondation Prince Bernhard Nature Fund, Pacific Invasives Initiative, le fonds Te Me UM et deux sponsors locaux : Air Tahiti et Vini.

Pere Joel Aumeran et les chiens(red)Nos respectueuses salutations au Père Joël Aumeran.

 

 

 

Photos de Caroline Blanvillain et Florida Brown