Home Journée mondiale de l’environnement – 5 juin 2020

Journée mondiale de l’environnement – 5 juin 2020

Journée mondiale de l’environnement – 5 juin 2020

Le thème de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin 2020, est la biodiversité.

C’est un appel à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradation du monde naturel.

En effet, la biodiversité est une toile complexe et interdépendante, au sein de laquelle chaque membre joue un rôle important.

Pourquoi une Journée mondiale de l’environnement chaque année ?

Les aliments que nous consommons, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, bon nombre médicaments qui sauvent des vies proviennent tous de la nature. Chaque année, les plantes marines produisent plus de la moitié de l’oxygène de notre atmosphère et un arbre mature purifie notre air, absorbant 22 kilos de dioxyde de carbone, libérant de l’oxygène en échange.

Or, malgré tous les avantages que nous apporte notre nature, nous la maltraitons toujours !

La Journée mondiale de l’environnement nous invite à repenser la manière dont nos systèmes économiques ont évolué et l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

Une nature toujours maltraitée

Des écosystèmes sains, riches en biodiversité, sont essentiels à l’existence humaine. Les écosystèmes soutiennent la vie humaine de multiples façons, en purifiant l’air et l’eau, en assurant la disponibilité d’aliments nutritifs, de médicaments et de matières premières naturelles tout en réduisant les catastrophes.

Cependant, nous n’avons pas pris soin de la nature. Nous sommes témoins de feux de brousse sans précédent au Brésil, en Californie et en Australie. Des invasions de criquets mettent les cultures à mal. Nous assistons parfois impuissants à la destruction des coraux : les récifs meurent. Et bien d’autres atteintes encore, petites ou grandes, toutes dommageables.

Des initiatives formidables

De nombreuses initiatives voient le jour un peu partout dans le monde, malgré des temps difficiles et douloureux.

En Polynésie française, la créativité et la motivation sont également au rendez-vous. Parmi les multiples actions en faveur de la nature, on trouve pêle-mêle :

  • des plantations d’arbres
  • le nettoyage de zones envahies par des espèces végétales invasives
  • l’embellissement des communes
  • la mise en valeur ou la protection du patrimoine culturel et naturel
  • des incitations répétées à “Consommer local”
  • des messages d’éducation pour une alimentation saine et équilibrée
  • des ramassages de déchets de toutes sortes dans la nature
  • des collectes organisées de déchets électroniques
  • du bouturage de corail
  • du sauvetage d’espèces terrestres ou marines en danger (plantes, oiseaux, mollusques, crustacés, tortues, cétacés…)
  • des actions contre le gaspillage alimentaire
  • la lutte contre l’utilisation abusive du plastique ou à usage unique
  • la mise en place de jardins partagés
  • le nettoyage des plages, des lagons ou des rivières
  • la sauvegarde des sources d’eau et des rivières

Tout cela donne de l’espoir et permet à chacun d’avoir des idées pour AGIR, pour la Nature, pour nous, pour nos enfants.

Gygis-Tahanea©Jean Kape_effet Holga