Home Les Gardiens de Ua Huka: un film de Wild Cherry Media

Les Gardiens de Ua Huka: un film de Wild Cherry Media

Les Gardiens de Ua Huka: un film de Wild Cherry Media

Les Gardiens de Ua Huka, c’est un projet de courts métrages réalisé avec passion sur l’île isolée de Ua Huka, qui fait partie des îles Marquises en Polynésie française.

La mission des gardiens

Abritant deux oiseaux en danger critique d’extinction, le Lori ultramarin et le Monarque iphis, ainsi qu’une grande richesse en patrimoine culturel, cette île compte sur ses gardiens pour la protéger et l’entretenir.
Tuhuna est un de ces gardiens, travaillant avec la communauté pour préserver tous les aspects de la vie insulaire et la conserver pour la prochaine génération.

L’origine du projet

Le projet faisait partie d’une expédition dirigée par Liv Grant et Annika Schlemm, qui étaient à l’époque des étudiants de l’Université d’Oxford effectuant des recherches sur les espèces d’oiseaux de l’île.
En collaboration avec BirdLife International et SOP Manu, le projet voulait créer un court-métrage sur cette île incroyable pour des ONG liées afin de promouvoir leurs campagnes de conservation.

Les Gardiens de Ua Huka from Wild Cherry Media on Vimeo.

English Version : Guardians of Ua Huka

Avec Tuhuna Sulprice

Filmé, réalisé et monté par Ben Cherry
Producteurs: Ben Cherry et Liv Grant
Opérateur de drone: Annika Schlemm.

Remerciements

Il y a tellement de personnes à remercier pour avoir fait de ce projet une réalité !
Un immense merci à : Tuhuna Sulpice – Leila Liberge – Ken Taaviri – Jean Baptiste Tepea – Caroline Blanvillain – Amber Eames – Verity White – Emily Donaldson – Clément Palisson – École primaire de Vaipae’e – Toute la communauté de Ua Huka – L’université d’Oxford – Christchurch College – Société d’exploration scientifique – BirdLife International – SOP Manu – Association Vaiku’a – Zoo Berlin – Zoo Heidelberg – ZGAP – MEILLEUR programme volontaire – G-Technology – TEX: Énergie
Leatherman – Audio Uproar

Informations techniques
En raison de restrictions de voyage, le projet a été filmé avec un équipement très minimal. La majorité du film a été tournée avec un Panasonic GH5s vers un Atomos Shogun Inferno. La note a été faite avec Filmconvert sur une sortie REC709 avec la conception sonore d’Audio Uproar.