• Nom scientifique : Todiramphus tutus (Gmelin, 1788)
  • Noms polynésiens : ‘Otatare (Société)
  • Ordre : Coraciiformes
  • Famille : Alcedinidae
  • Catégorie : Oiseaux terrestres endémiques
  • Distribution : Iles Sous-le-Vent (Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora-Bora, Maupiti), Iles du Vent, Iles Cook (Atiu et Mauke)
  • Status :
    UICN International :
    Quasi menacé

Aspect et identification

19 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. L’œil est barré d’un trait gris-noir surmonté d’une bande blanche qui va du front jusqu’à la nuque. La calotte est verte. Le cou, la poitrine et le ventre sont blanc-crème. Le dos et les ailes sont verts tirant sur le bleu. Son bec est fort, noir à l’excepté d’une zone chair sur le dessous.

Vidéos

Voix

Caractéristiques

Iles Sous-le-Vent (Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora-Bora et Maupiti). Il vivrait également à Tahiti où on le dit présent mais rare.
Iles Cook (Atiu et Mauke). Il aurait disparu de Tupaï.

Niche dans un trou creusé dans les vieux purau (Hibiscus tiliaceus) ou dans des troncs d’arbres morts, à 5-10 m de hauteur. Deux œufs (25 x 22 mm), d’un blanc terne, constituent généralement la couvée. Très peu de données sont disponibles sur sa reproduction, il semble que l’activité sexuelle ait lieu de novembre à janvier.

Les forêts, les cocoteraies, les jardins mais surtout les fonds de vallées jusqu’à 450 m d’altitude, voire plus à Tahiti.

L’appel normal est fait d’une série de « ki-ki-ki… ». Le cri d’alarme est fort avec des notes perçantes « kss, chri, scrii ».

Insectes, petits lézards, escargots et petites chevrettes* capturés à l’affût.

Distribution

Iles Sous-le-Vent (Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora-Bora et Maupiti). Il vivrait également à Tahiti où on le dit présent mais rare.
Iles Cook (Atiu et Mauke). Il aurait disparu de Tupaï.

Reproduction

Niche dans un trou creusé dans les vieux purau (Hibiscus tiliaceus) ou dans des troncs d’arbres morts, à 5-10 m de hauteur. Deux œufs (25 x 22 mm), d’un blanc terne, constituent généralement la couvée. Très peu de données sont disponibles sur sa reproduction, il semble que l’activité sexuelle ait lieu de novembre à janvier.

Habitat

Les forêts, les cocoteraies, les jardins mais surtout les fonds de vallées jusqu’à 450 m d’altitude, voire plus à Tahiti.

Voix

L’appel normal est fait d’une série de « ki-ki-ki… ». Le cri d’alarme est fort avec des notes perçantes « kss, chri, scrii ».

Alimentation

Insectes, petits lézards, escargots et petites chevrettes* capturés à l’affût.

Statut et protection

Espèce difficile à trouver mais toujours présente, du moins dans les Iles Sous-le-Vent. Elle aurait disparu de l’atoll de Tupaï.

L’espèce est inscrite en catégorie A sur la liste des espèces protégées par la réglementation territoriale de Polynésie française.
L’espèce est classée « préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge l’UICN mais “Quasi menacé” (NT) sur la liste rouge 2015 UICN France et Polynésie française.

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.