De nombreux partenaires ont soutenu ou soutiennent encore financièrement et/ou techniquement les programmes et actions de la Société d’Ornithologie de Polynésie “Manu“.

Les partenaires institutionnels

Gouvernement de Polynésie française

Le gouvernement de la Polynésie française, via la Direction de l’Environnement, fait partie des partenaires les plus importants de la SOP depuis sa création. La Direction de l’Environnement est le service du gouvernement chargé d’assurer la préservation et la valorisation des milieux et des ressources naturelles de la Polynésie française.
Courriel : direction@environnement.gov.pf
Tél : (689) 40476666
Fax : (689) 40419252

Haut-commissariat de la République en Polynésie française

Le Haut-commissariat de la République en Polynésie française (Subdivision des Iles du Vent – Mission d’Aide et d’Assistance Technique) a attribué à la SOP en 2018 une subvention de 3000 euros au titre du Fonds pour le Développement de la Vie Associative. Qu’il soit ici chaudement remercié pour ce soutien à Manu dans l’accomplissement de ses missions envers les oiseaux menacés de la Polynésie française.
Arrêté HC/IDV/112/MAAT du 26 octobre 2018

Commission européenne

La Commission européenne est le bailleur de fonds le plus important de la SOP Manu. De nombreux programmes ont bénéficié de son soutien comme:

  • Le projet Vahanga/Gambier, qui a eu pour objectif l’éradication d’Espèces Exotiques Envahissantes sur les atolls de Vahanga et Tenarunga du groupe des Actéon, sur 3 ilôts des Gambier et sur un autre atoll encore plus au sud des Tuamotu (Temoe),
  • Le programme de conservation des Monarques de Tahiti et de Fatu Hiva (BEST 2016-2018).

Agence Française de Développement

L’Agence Française de Développement a établi un partenariat avec la SOP en 2018 pour un montant de 1000 euros et soutient ainsi généreusement les actions de l’association visant à la protection des oiseaux sauvages de Polynésie et à la préservation de leurs habitats.

Ministère de la Transition écologique et solidaire

Dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité, la SOP Manu a conduit deux projets. Le premier visait à améliorer et à rationaliser le contrôle simultané et régulier de plusieurs Espèces Exotiques Envahissantes (Rat noir, Martin triste, Bulbul à ventre rouge, Busard de Gould, Chat haret, Miconia et Tulipier du Gabon) dans le cadre de la sauvegarde des Monarques de Tahiti et de Fatu Hiva. Le deuxième était l’étude des Pétrels de Tahiti sur le Temehani à Raiatea, dans le cadre de la sauvegarde du Tiare apetahi.

TE ME UM

Terres et Mers Ultramarines (TE ME UM) est destiné à aider les gestionnaires d’espaces naturels des outre-mer français. Il est coordonné par l’A.T.E.N et piloté par le COPIL regroupant plusieurs structures impliquées dans la préservation de la biodiversité. Le programme a co-financé les actions Biosécurité de la SOP sur Ua Huka, Tahuata et Rimatara en 2013, l’implication des écoles pour le Monarque de Tahiti et le suivi des populations de Gallicolombes de Rangiroa en 2014, une action contre la Fourmi Folle jaune dans le cadre de la sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva en 2017 .
Le COPIL rassemble le WWF, le comité français de l’UICN, FNH, l’Aten, la LPO, l’ONF, le Cdl, PNF, la FPNRF, l’AAMP, l’ONCFS, la FCEN, Rivages de France, la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux et le MEDDE.

 

BirdLife international

Depuis 2009, la Société d’Ornithologie de Polynésie Manu est full-partner de Birdlife international. C’est une organisation non gouvernementale (ONG), internationale, ayant pour vocation la protection de la nature et des oiseaux en particulier. Elle fédère plusieurs dizaines d’ONG représentant chacune son pays, et des milliers de naturalistes amateurs, ainsi que des écologues et ornithologues professionnels, des scientifiques, des gestionnaires de la conservation de la nature. Birdlife international est un interlocuteur des autorités locales, des gouvernements et des organisations internationales qui produit des données scientifiques et offre une expertise sur la conservation des oiseaux et la restauration, la protection et la gestion de leurs habitats et conditions de vie. Elle nous aide particulièrement via son réseau ‘prévention des extinctions’ et cette aide est devenue vitale en 2014 où son appel d’urgence nous a permis de rassembler les fonds nécessaires à maintenir toutes les actions sur le Monarque de Tahiti. En 2015, elle a mené avec Island Conservation un ambitieux projet de restauration de 6 atolls ou ilots des Actéon et des Gambier pour tenter de sauver le Chevalier des Tuamotu et la Gallicolombe érythroptère.

Les communes

Commune de Punaauia

La commune de Punaauia nous aide grandement pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti, notamment pour le contrôle des oiseaux introduits et de la Petite Fourmi de Feu.

Commune de Paea

Cette commune nous aide grandement pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti dans les vallées de la commune et a été partie prenante dans l’échange inter-culturel avec le Takitumu Conservation Area.

Commune de Fatu Hiva

Cette commune est un partenaire de premier plan pour les actions de sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva, espèce très menacée et en grand danger.

Commune de Tahuata

Cette commune est partenaire de Manu pour la sauvegarde du Martin-chasseur des Marquises, désormais strictement endémique de l’île.

Commune de Ua Huka

Ua Huka est la dernière île habitée des Marquises indemne de rats noirs. Elle sert donc de refuge au Lori ultramarin et au Monarque Iphis, deux espèces endémiques présentes uniquement sur cette île. La commune de Ua Huka est extrêmement impliquée dans la sauvegarde de ce patrimoine inestimable.

Commune de Rimatara

Parce qu’elle est encore indemne du rat noir, Rimatara cache un trésor ornithologique : l’unique population présente en Polynésie française du Lori de Kuhl, endémique de Polynésie orientale. Elle héberge également la Rousserolle de Rimatara, une espèce endémique présente uniquement sur cette île. La commune de Rimatara s’est extraordinairement impliquée dans la sauvegarde de ces deux espèces.

Commune des Gambier

Les fondations

Société Civile Agricole des Actéon

Fondation Nicolas Hulot

Créée en 1990, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme œuvre pour un monde équitable et solidaire qui respecte la Nature et le bien-être de l’Homme. Elle s’est donné pour mission de proposer et accélérer les changements de comportements individuels et collectifs, et soutenir des initiatives environnementales en France comme à l’international pour engager la transition écologique de nos sociétés. En 2012, elle a grandement aidé au démarrage du programme de sauvegarde des Pétrels et Puffins, en proie à la pollution lumineuse grandissante sur Tahiti.

Fondation David & Lucille Packard

LaFondation David et Lucille Packard a soutenu et soutient encore plusieurs programmes de restauration d’îles (groupe Actéon, Gambier, Rapa, ilots des Marquises) par l’éradication des prédateurs.

Fondation JENSEN

Le projet de la SOP Manu financé par la fondation JENSEN dans le cadre du projet BEST 2014-2016 a été coordonné par BirdLife International. L’action financée par cette fondation a été centrée autour de la conservation des Monarques de Tahiti et de Fatu Hiva et a permis de renforcer les actions de développement avec les propriétaires des vallées.

Fondation EDF

En 2013, la SOP Manu a remporté parmi une centaine de candidates le prix coup de cœur de la meilleure association de sauvegarde de l’environnement du Trophée des Associations de la Fondation EDF. Ce prix a servi à poursuivre nos actions en 2014 pour la sauvegarde du Monarque de Tahiti.

Fondation Nature et Découvertes

Après le financement d’un projet majeur en 2011-2012 qui nous a permis de lancer tout le programme de collaboration avec les écoles dans la sauvegarde du Monarque de Tahiti et bien plus encore, la fondation Nature et Découvertes nous a aidés en 2014 via un projet ‘coup de main’ dans l’implication des bénévoles autour de la sauvegarde du Monarque de Tahiti.

Prince Bernhard Nature Fund

Cette remarquable fondation a permis en 2015 et 2016 de mener à bien le programme “Sauvons les Loris de Polynésie française” : le Lori ultramarin de Ua Huka, le Lori de Kuhl de Rimatara et le Lori nonnette des Tuamotu. Elle a en particulier permis de faire venir à Rimatara comme à Ua Huka deux chiens détecteurs de rats et d’augmenter ainsi la biosécurité sur ces deux iles encore indemnes de Rat noir.

Club300 Bird Protection

Depuis 1991, cette organisation suédoise a contribué à de nombreux projets de protection des oiseaux à travers le monde. Les projets soutenus incluent la conservation et la recherche sur des espèces rares, menacées ou peu connues. Nous les remercions pour leur contribution en 2017 à la sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva.

Fondation du patrimoine

Nous remercions chaleureusement la Fondation du patrimoine pour l’aide financière accordée en 2018 pour la mise en œuvre du projet de sauvegarde du Martin-chasseur de Niau, espèce patrimoniale endémique de l’île du même nom.

Fondation Loro Parque

La Fondation Loro Parque nous aide désormais à sauver un des très rares Loris de la planète, le Lori ultramarin, classé “En danger critique d’extinction”, dont le dernier refuge est l’île de Ua Huka aux Marquises. Merci du fond du cœur !

Les partenaires régionaux

Cooperative Islands Initiative

Au sein du réseau Cooperative Islands Initiative, Pacific Invasives Initiative est une équipe d’experts qui apporte son aide technique à la SOP pour la biosécurité, le contrôle et l’éradication des espèces invasives et la dissémination des résultats via sa “newsletter”.

Island Conservation

Cette ONG internationale est spécialisée dans la sauvegarde des espèces menacées, ses actions dans le monde sont présentées sur son site internet. Elle a particulièrement aidé la SOP pour le projet de restauration des îles du groupe Actéon et des Gambier. Grâce à elle, le laboratoire Bells Labs aux USA a fourni gracieusement le raticide nécessaire à ce travail de restauration.

Pacific Development and Conservation Trust

Au sein du réseau Cooperative Islands Initiative, Pacific Invasives Initiative est une équipe d’experts qui apporte son aide technique à la SOP pour la biosécurité, le contrôle et l’éradication des espèces invasives et la dissémination des résultats via sa “newsletter”.

Department Of Conservation

Basé en Nouvelle-Zélande, cette organisation nous a accordé une subvention pour 2015 sur un projet de sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva à travers l’engagement communautaire. De cette façon, MANU a pu poursuivre un volet important de son action à Fatu Hiva qui est l’implication des propriétaires terriens dans des activités de développement durable (plantations de fruitiers rares, de santal, formation en apiculture, construction d’une piste pédestre). Un groupe de gestion participative a été créé. Des interventions ont eu lieu dans les écoles et des sorties scolaires sur le terrain ont regroupé enfants et parents pour présenter l’évolution du projet et la nécessité de sauver cette espèce en danger critique d’extinction. Un grand merci pour le soutien renouvelé en 2017 pour étendre la zone de contrôle des chats harets sur le pourtour des territoires de Monarques à Fatu Hiva.

Animal Control Products

Sincères remerciements pour la fourniture du produit destiné à lutter contre les rats et permettre ainsi la sauvegarde d’espèces endémiques très menacées.

Les Zoos

Auckland Zoo

Auckland Zoo abrite la plus grande diversité d’espèces endémiques ou exotiques de Nouvelle-Zélande et s’avère un partenaire très apprécié de MANU pour la sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva. En effet la passion pour la conservation de l’environnement et de la faune sauvage est au cœur de toutes leurs activités.

ZGAP

Le Zoologische Gesellschaft für Arten-u. Populationsschutz e.V. (ZGAP) qui signifie Société Zoologique pour la Conservation des Espèces et Populations nous a aidés en cofinançant le programme de sauvegarde du Monarque de Fatu Hiva.

Zoo de Victoria en Australie

Sensible à la situation précaire du Monarque de Fatu Hiva, le Zoo de Victoria, basé en Australie nous a aidés en 2014 pour les actions de développement durable et le maintien de l’équipe locale sur le terrain.

AFdPZ

L’Association française des Parcs Zoologiques a des programmes de conservation de la biodiversité et contribue depuis 2017 à la sauvegarde du Monarque de Tahiti. Un grand merci à eux !

Les partenaires locaux

VINI

Depuis 2012 Vini soutient l’association Manu dans ses programmes de protection des oiseaux de Polynésie. Une vente aux enchères d’œuvres graffiti organisée dans le cadre du Festival ONO’U a permis en 2015 de récolter 154 031F entièrement reversés à l’association Manu. Nous exprimons toute notre gratitude pour le soutien conséquent renouvelé chaque année de 2012 à 2019.

EDT-ENGIE

Dès 2014, Electricité de Tahiti a répondu à l’appel pour la sauvegarde des oiseaux endémiques de Polynésie française, dont les Monarques de Tahiti et de Fatu Hiva… Elle a renouvelé son soutien et sa confiance en la SOP chaque année depuis 2014. Un grand merci à ce partenaire local impliqué ! L’année 2019 voit la collaboration se renforcer entre les deux partenaires ! Grâce au soutien d’EDT ENGIE, l’association a pu en 2019 mener une campagne de sauvegarde du Pétrel de Tahiti, qui niche dans des terriers en altitude dans les montagnes des îles hautes de Polynésie, souvent dans des falaises inaccessibles, et qui ne vient au nid que durant la nuit, tandis que pendant la journée il pêche au large, se nourrissant de petits poissons et calmars. Ce soutien précieux est renouvelé en 2020 !

OPT

L’Office des Postes et Télécommunication de Polynésie française nous offre chaque année depuis 2014 un soutien appréciable pour nos actions de sensibilisation, protection et sauvegarde. Merci pour les oiseaux de Polynésie française ! A visiter également: le Centre philatélique de Polynésie pour ses timbres sur les oiseaux.

AIR TAHITI

AIR TAHITI nous aide tous les ans en permettant aux biologistes de la SOP de voyager avec 50 % de réduction ou en billets gratuits sur certaines destinations lors des missions. Plus particulièrement sur les programmes de Biosécurité sur Rimatara et aux Gambier ainsi que sur les Marquises, pour le Monarque de Fatu Hiva. Et en 2017, Niau se rajoute dans les destinations ! Merci à ce partenaire fidèle !

YUNE TUNG

Cette entreprise, gérée par un directeur très soucieux de la protection de la nature polynésienne en général et des oiseaux en particulier, a rejoint les partenaires de Manu. En 2016 tout d’abord, elle permet aux artistes Charles et Janine Williams de peindre un Monarque de Tahiti sur l’immense mur qui jouxte leur entrée. En 2017 et 2018, Yune Tung a apporté en plus un soutien financier conséquent à la SOP. Un grand coup de chapeau de la part de toute l’équipe de Manu !

FENUA MA

Le syndicat Fenua Ma a décerné lors d’une cérémonie à la mairie de Pirae le mardi 11 septembre 2018 ses tortues du cœur à 31 associations dont la SOP, nominée par la commune de Punaauia pour son action en faveur de l’environnement et des habitants.

OCEANIE PNEUS

Depuis 2016, le Monarque de Fatu Hiva (ou Fatu Iva plutôt en marquisien) a un protecteur de plus, Océanie Pneus ! Bravo et merci à toute l’équipe dirigeante de cette entreprise dynamique au service de la population.

Chantier Naval du Pacifique Sud

Le Chantier Naval du Pacifique Sud a rejoint depuis 2016 la “Dream Team” de Manu comme nous appellent nos partenaires anglo-saxons. Rien d’étonnant pour cette entreprise soucieuse du développement du fenua mais dans le respect de l’environnement.

ARANUI 5

Cette compagnie a décidé de s’impliquer activement en 2016 dans le soutien au programme de conservation du Monarque de Fatu Hiva. Nous les en remercions bien chaleureusement.

BRASSERIE DE TAHITI

Grâce à cette entreprise active et impliquée, de nombreux chantiers de bénévoles ont eu lieu de 2014 à 2016 pour restaurer les vallées où survivent les derniers Monarques de Tahiti.

Les Hôtels

Tikehau Pearl Beach Resort

Chaque année depuis 2012, l’Hôtel Tikehau Pearl Beach Resort, de la chaîne South Pacific Management, se base sur le volontariat de ses clients pour verser des dons à l’association. Un très grand merci à l’Hôtel qui a entendu l’appel à soutien lancé par Manu pour son programme de sauvetage des oiseaux marins !

Hôtels Intercontinental Resort & Spa

Promouvoir la richesse de l’avifaune locale et les actions de conservation des oiseaux menacés de Polynésie française – et participer ainsi à leur sauvegarde – fait désormais partie des objectifs de la direction de l’Hôtel Intercontinental Tahiti Resort & Spa ainsi que de la direction de l’Hôtel Intercontinental Moorea Resort & Spa. Des tarifs préférentiels de groupe peuvent être proposés par l’Hôtel pour nos amis “birdwatchers” étrangers.