• Nom scientifiqueAcrocephalus percernis (Wetmore, 1919) (Marquises nord) – Acrocephalus mendanae Tristram, 1883 (Marquises sud)
  • Noms polynésiens : Komako, koma’o (Nuku Hiva), komao taifa (Hiva Oa)
  • Ordre : Passeriformes
  • Famille : Acrocephalidae
  • Catégorie : Oiseaux terrestres endémiques
  • Distribution : Marquises

Aspect et identification

18 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. La calotte, érectile, est marron avec des tâches jaunes. Les ailes et le dessus de la queue ont des plumes marron-noir liserées de jaune. Une bande noire traverse l’œil de la base du bec à la nuque. Le reste du corps est jaune, nettement plus que chez toutes les autres rousserolles. Le bec est long, jaune avec un liseré noir dessus. Les pattes sont noires.

Vidéos

Voix

Caractéristiques

Présente dans de nombreuses îles des Marquises, où elle reste fréquente (Nuku Hiva, Ua Huka, Ua Pou, Tahuata, Fatu Hiva, Mohotani) ou plus rare (Hatutu, Eiao, Hiva Oa). Malgré un phénotype identique il existe bien deux espèces : A. percenis dans le groupe nord des Marquises (sauf Ua Pou) et A. mendanae dans le groupe sud des Marquises et Ua Pou.

Les nids contiennent deux à trois œufs bleu-pâle avec des points noirâtres et gris concentrés sur le côté le plus large, de 24 x 15 mm. Il est possible que l’espèce niche toute l’année, même s’il semble y avoir des pics pour l’envol des jeunes, notamment en mai-juin sur Ua Huka.

Jardins et zones boisées des îles où elle affectionne particulièrement les zones sèches. Elle est abondante, même en altitude, notamment à Nuku Hiva et chasse fréquemment au sol, ce qui est inhabituel pour le genre.

Chants mélodieux, « tulululu », « tri-tri-tri-tri » et « chrou » caractéristiques du genre. Les chants sont moins variés que ceux de la Rousserolle à long bec de Tahiti (Acrocephalus caffer).

Insectes et lézards sont la base de son alimentation. Elle se nourrit parfois de végétaux.

Distribution

Présente dans de nombreuses îles des Marquises, où elle reste fréquente (Nuku Hiva, Ua Huka, Ua Pou, Tahuata, Fatu Hiva, Mohotani) ou plus rare (Hatutu, Eiao, Hiva Oa). Malgré un phénotype identique il existe bien deux espèces : A. percenis dans le groupe nord des Marquises (sauf Ua Pou) et A. mendanae dans le groupe sud des Marquises et Ua Pou.

Reproduction

Les nids contiennent deux à trois œufs bleu-pâle avec des points noirâtres et gris concentrés sur le côté le plus large, de 24 x 15 mm. Il est possible que l’espèce niche toute l’année, même s’il semble y avoir des pics pour l’envol des jeunes, notamment en mai-juin sur Ua Huka.

Habitat

Jardins et zones boisées des îles où elle affectionne particulièrement les zones sèches. Elle est abondante, même en altitude, notamment à Nuku Hiva et chasse fréquemment au sol, ce qui est inhabituel pour le genre.

Voix

Chants mélodieux, « tulululu », « tri-tri-tri-tri » et « chrou » caractéristiques du genre. Les chants sont moins variés que ceux de la Rousserolle à long bec de Tahiti (Acrocephalus caffer).

Alimentation

Insectes et lézards sont la base de son alimentation. Elle se nourrit parfois de végétaux.

Statut et protection

Les deux espèces ne sont pas menacées.
Elles sont inscrites en catégorie A, sur la liste des espèces protégées par la réglementation territoriale de Polynésie française.
Elles sont classées « préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN.
Northern Marquesan Reed-warbler
Southern Marquesan Reed-warbler

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.